hera

hera


Designer

Jan Armgardt

Dès le premier regard, l'observateur sait que ce fauteuil lui promet une sensation de bien-être et de sécurité. Il perçoit son design comme une invitation à s'asseoir et à savourer le charme de Hera avec tous ses sens. Cela tient à la symbiose réussie entre l'attractivité visuelle et la qualité supérieure des matières, travaillées avec brio.

Les traits féminin de Hera sont le fruit de surpiqûres au niveau du siège et du dossier. Ces surpiqûres sont réalisables aussi bien sur du tissu que sur du cuir souple.

En s'installant confortablement dans le fauteuil Hera, on est enthousiasmé par un autre trait de caractère du meuble : il garantit la liberté de pouvoir s'asseoir comme on le sent. En position droite classique ou en diagonale pour davantage de détente — tout est possible. Un coussin souple pouvant être déplacé librement augmente le confort d'assise : en fonction de la position choisie, il offre l'appui recherché.

Mais la liberté d'agencement qu'offre Hera ne s'arrête pas là : au niveau des revêtements, la flexibilité est quasiment infinie. Tout en cuir, une combinaison tissu-cuir, l'intérieur et les coussins en tissu, l'extérieur du fauteuil en cuir, diverses combinaisons de teintes pour un modèle cuir-cuir... Ces nombreuses variantes invitent à laisser libre cours à son imagination.

Designer

Jan Armgardt

Jan Armgardt

Designer de renommée internationale, il demeure à Schondorf am Ammersee et travaille pour des entreprises de renom dans l'industrie européenne du meuble. Il suit une formation d'ébéniste de 1963 à 1966 puis étudie l'architecture d'intérieur de 1967 à 1969. En créant «Beedesign» en 1970, il lance la vente de ses propres meubles de salon (premier meuble «Quadrat»). Pendant un volontariat dans une société d'ameublement et divers stages pratiques (1971-1973), il acquiert des aptitudes dans la construction de moules, le rembourrage et la mécanique - une base indispensable pour la poursuite de son action.

Dans la période suivante, Jan Armgardt crée une entreprise d'expédition de meubles vendant ses propres projets jusqu'à ce qu'il se mette enfin à son compte comme designer. En 1985, il s'est associé à son ami et collègue le Pr. Auwi Stübbe à Cobourg pour créer Designer Collegium GmbH, une société spécialisée dans la conception d'aménagements intérieurs, de meubles et dans le design industriel.

Puis il se lance dans des expériences avec du carton gris et du papier, soulignant son ambition de produire des meubles de manière durable et écologique. Ce qui donne lieu, ces 25 dernières années, à plusieurs cycles de meubles (tous des modèles uniques) répondant à cette ambition. Ce que viennent souligner les noms de gammes tels que «Human Touch», «Neue Gegenstànde», «Projekt Authentisch» ou «Zeitsprung».

E nombreux projets pour des entreprises européennes de l'industrie du meuble ont permis au nom d'Armgardt de devenir une valeur sûre de la profession. Ce que vient attester un grand nombre d'expositions particulières en Suisse et à l'étranger mais aussi de participations à des expositions sur tous les continents. Il reçoit plus de 40 prix et distinctions pour un grand nombre de projets de son Cru.

Armgardt est chargé de cours à la Fachhochschule Cobourg de 1992 à 1996, enseignant de 1997 à 1999 à la Staatliche Korbfachschule Lichtenfels, 1998 Professeur remplaçant, en 2001 il est nommé professeur honoraire en Design à la Fachhochschule d'Aix la Chapel.

scroll up